Modèle éditorial

Episciences est une plateforme complète d’édition et de publication de revues scientifiques couvrant toutes les disciplines.

Revues scientifiques et archives ouvertes

Une revue qui fait le choix d’Episciences est une revue scientifique, dotée d’une ligne éditoriale et d’un projet de publication singulier, qui s’appuie sur une plateforme d’évaluation et de publication en Open Access diamant.

  • Il n’y a pas de frais d’accès.
  • Il n’y a pas de frais de publication.

 

Une revue Episciences dispose d’un système complet d’édition sur son propre site ce qui lui permet de gérer à la fois le workflow éditorial et la publication des articles.

 

Ce modèle permet une évaluation par les pairs en simple aveugle (single peer review : seuls les noms des auteurs et des autrices sont connus).

 

Le processus de publication est adossé aux archives ouvertes.

Workflow éditorial

Fonctionnement

Schéma de fonctionnement de la plateforme Episciences

 

  • un auteur/une autrice dépose sa proposition d’article (pré-print) dans une archive ouverte ;
  • l’auteur soumet ensuite ce pré-print à une revue en se connectant au site web de celle-ci ;
  • le comité éditorial de la revue examine la soumission et confie son expertise à des relecteurs (en single blind review ou en open peer review) ;
  • les expertises reçues sont transmises à l’auteur : à cette étape, l’article peut être refusé, accepté sous réserve de modifications, accepté tel quel. L’article révisé en fonction des évaluations donne lieu à une nouvelle version qui est déposée dans l’archive ouverte ;
  • cette nouvelle version va être relue une nouvelle fois par les relecteurs, conformément à un processus de relecture classique, avant d’être acceptée ou repartir pour un nouveau tour d’évaluation ;
  • une fois l’article définitivement validé par le comité éditorial de la revue, puis mis en page (Episciences permet de gérer la phase de copy-editing avec des prestataires externes), il est publié sur le site de la revue.

 

Le fait de déposer son article en pré-publication sur une archive ouverte permet à l’auteur ou à l’autrice de mettre à disposition immédiatement ses recherches et de se protéger d’un éventuel plagiat (l’article est déposé dans une archive ouverte institutionnelle qui horodate le dépôt, il est indexé dans les bases de données et moteurs de recherche scientifiques).

 

Les délais d’évaluation et de publication se trouvent réduits par l’utilisation de la plateforme Episciences, qui offre, sur le même site, un workflow éditorial complet et une interface de publication.

 

Chaque revue peut choisir de rendre accessibles les rapports d’expertise, dans un souci de transparence du processus d’évaluation.

Principes FAIR

Au cœur de la science ouverte

Episciences répond aux critères FAIR, aux critères d’exemplarité définis par le Comité de pilotage de la science ouverte et, pour les revues de sciences humaines et sociales (SHS), aux critères de bonnes pratiques éditoriales et de science ouverte de l’InSHS (PDF).

 

L’accès ouvert diamant permet un libre accès immédiat – sans identification ni DRM – aux publications par le biais de leur dépôt dans une archive ouverte. La soumission et la publication ne sont pas conditionnées par le paiement à l’unité de frais de publication (de type “APC”).

 

Les données et métadonnées produites sont ouvertes, normées, structurées, facilement accessibles et interopérables. Chaque unité éditoriale publiée est dotée d’un identifiant unique pérenne (DOI).

 

Tout au long du processus éditorial, l’article reste la pleine et entière propriété de son auteur ou de son autrice.

 

La préservation à long terme est assurée par le Cines.

Bref historique

  • 2003 : première ébauche d’épi-revue par Jean-Pierre Demailly de l’Institut Fourier
  • Janvier 2012 : l’Institut Fourier reprend contact avec le CCSD.
    Les développements démarrent en mars.
  • 2013 : INRIA rejoint le projet. Lancement d’Episciences