Gouvernance

Comité de pilotage

Missions

Le Comité de pilotage est chargé de :

  • définir les axes prioritaires de développement et le modèle de financement d’Episciences ;
  • suivre les épi-comités existants et impulser la création de nouveaux épi-comités ;
  • élaborer une stratégie internationale de diffusion et de communication ;
  • fixer les conditions d’accès à la plateforme (critères de recevabilité*) et les CGU ;
  • statuer sur l’acceptation des candidatures de revues à la plateforme qui ont été préalablement instruites par les épi-comités.

 

Le Comité de pilotage d’Episciences inscrit son action dans le cadre validé par le Comité de pilotage du CCSD.

Le Comité de pilotage d’Episciences est tenu informé de l’activité et des évolutions techniques de la plateforme par le CCSD.

Le CCSD est l’instance de décision en dernier ressort.

 

* Inscription dans le périmètre d’Episciences (revues, data paper, software paper, toute discipline scientifique, publication existante ou en création), respect de standards ouverts de publication (évaluation par les pairs, engagement en faveur du modèle diamant d’Episciences, transparence sur les procédures d’évaluation, la politique éditoriale, la composition et le fonctionnement des instances éditoriales) et faisabilité opérationnelle (organisation et capacité technique de la revue).

Modalités de fonctionnement

Le Comité de pilotage se réunit toutes les six semaines. Il désigne un-e président-e en son sein. Le/la président-e du Comité de pilotage siège au Comité d’orientation du CCSD.

Le CCSD s’est doté d’une nouvelle gouvernance en 2021. Il est prévu un bilan de fonctionnement de chacune des nouvelles instances et de leurs interactions au bout de trois ans. Dans un souci de cohérence, le mandat des membres du Comité de pilotage d’Episciences s’achèvera fin 2023.

Composition

Le Comité de pilotage est composé des représentant-es des tutelles du CCSD et des institutions et acteurs qui contribuent au bon fonctionnement d’Episciences :

  • La directrice du CCSD ;
  • Un représentant du CNRS ;
  • Un représentant de l’Inria ;
  • Un représentant INRAE ;
  • Une représentante de l’Institut Fourier, Université Grenoble Alpes ;
  • Une représentante du MESR ;
  • Un ou une représentante de chaque épi-comité ;
  • Un ou une représentante de la Direction de la culture et de l’information scientifique (DCIS) de l’Inria ;
  • Le responsable de la plateforme Episciences.

 

Au 3 janvier 2023, les membres du comité de pilotage sont :

  • Jos Baeten (CWI / épi-comité IAM)
  • Serge Bauin (CNRS-DDOR)
  • Stéphane Druel (Université Lyon 1 / épi-comité Maths)
  • Nathalie Fargier (CCSD)
  • Anne-Solweig Gremillet (MESR)
  • Claude Kirchner (Inria), président du comité de pilotage
  • Olivier Le Gall (INRAE)
  • Hélène Lowinger (Inria-DCIS), secrétaire générale
  • Marianne Reboul (épi-comité SHS)
  • Ariane Rolland (Institut Fourier)
  • Laurent Romary (Inria-DCIS)
  • Raphaël Tournoy (CCSD)

Épi-comités

Trois épi-comités disciplinaires, pour les mathématiques (épiMaths), l’informatique et les mathématiques appliquées (épIAM) et les sciences humaines et sociales (épiSHS), composés d’expert-es de renommée internationale, œuvrent au rayonnement d’Episciences, en lien avec le Comité de pilotage.

Missions

Le rôle des épi-comités est d’évaluer la qualité scientifique des revues souhaitant rejoindre Episciences et de stimuler la création de comités de rédaction susceptibles d’organiser de nouvelles revues, notamment dans les domaines où il convient de les développer en cohérence avec la feuille de route d’Episciences.

 

À cet effet, les épi-comités sont chargés de :

  • évaluer ou faire évaluer par des expert-es issu-es du monde académique les candidatures de revues souhaitant rejoindre la plateforme ;
  • informer le comité de pilotage et le CCSD des candidatures en cours d’examen et des expertises scientifiques réalisées ;
  • faire le suivi du portefeuille de revues de l’épi-comité ;
  • susciter des expérimentations (ex : open peer review) et plus largement l’appropriation de la plateforme par les chercheurs et les chercheuses.

 

Les épi-comités sont garants de l’impartialité de l’évaluation des candidatures et de la qualité scientifique des revues de leurs domaines respectifs.

Les épi-comités peuvent également être amenés à avoir un rôle de conseil, auprès du CCSD, relatif aux enjeux d’éthique, d’intégrité ou de déontologie concernant les activités des comités éditoriaux.

Modalités de fonctionnement

Chaque épi-comité est doté d’une charte permettant de fixer ses modalités de fonctionnement. Celle-ci précise notamment la composition de l’épi-comité (nombre de membres, durée des mandats, élection, renouvellement), son mode de communication interne (réunions, échanges) et de décisions (modalités de vote).

épiIAM

La communauté thématique Episciences IAM (Informatics and Applied Mathematics) souhaite offrir un moyen de communication rapide des résultats scientifiques, validés et labellisés par des revues du meilleur niveau dans le domaine de l’informatique et des mathématiques appliquées.

Les revues sont sélectionnées par l’épi-comité qui garantit leur qualité scientifique tout en favorisant l’émergence de nouvelles revues dans des domaines peu représentés actuellement. L’épicomité prend à sa charge la responsabilité et la cohérence éditoriale du portefeuille de revues ainsi que les aspects éthiques les accompagnant.

Inria a pris l’initiative de lancer la communauté Episciences IAM et vise à collaborer en coordination avec les institutions et établissements souhaitant s’impliquer dans ce type de projets. Les collaborations attendues peuvent prendre, par exemple, la forme d’une contribution financière, d’une mise à disposition de personnel ou d’accès à une archive ouverte.

Membres de l’épi-comité
  • Samson Abramsky, Oxford University
  • Jos Baeten, Centrum Wiskunde & Informatica
  • Ruzena Bajcsy, University of California—Berkeley
  • Nachum Dershowitz, Tel Aviv University, Chair
  • Irene Fonseca, Carnegie Mellon University
  • Carole Goble, University of Manchester
  • Jun Murai, Keio University
Support éditorial
  • Hélène Lowinger, coordinatrice du service Information et édition scientifiques (IES, Inria) ;
  • Catherine Scotton, chargée d’édition au service IES, Inria ;
  • Emmanuelle Perrin, chargée d’édition au service IES, Inria.

 

Contact : support.iam AT episciences.org

épiMaths

ÉpiMaths est un projet porté par l’Institut Fourier (UMR 5582, CNRS / Université Grenoble Alpes), dans le cadre du projet Episciences.

Les revues issues du projet épiMaths sont supervisées par un épi-comité composé de mathématicien-nes de renommée internationale. Son rôle est de stimuler la création de comités de rédaction susceptibles d’organiser de nouvelles revues, particulièrement dans les domaines des mathématiques où il convient de les développer. L’épi-comité peut être amené à gérer les problèmes éthiques et professionnels des revues existantes. Les membres de épiMaths peuvent prendre la responsabilité d’une revue s’ils le souhaitent.

Membres de l’épi-comité

L’épi-comité est composé de 12 à 24 membres. Chaque membre a un mandat de 4 ans, renouvelable une fois.

Au 6 décembre 2021, épiMaths est composé des personnes suivantes :

  • Ingrid Daubechies, Duke University, Durham, USA
  • James Davenport, University of Bath, UK
  • Stéphane Druel, Université Lyon 1, France [Chairman]
  • Emmanuel Grenier, École Normale Supérieure de Lyon, France
  • Kengo Hirachi, University of Tokyo at Komaba, Japan
  • Jun Muk Hwang, IBS Center for Complex Geometry, Korea
  • Claudio Landim, IMPA, Rio de Janeiro, Brazil
  • Thomas Peternell, Universität Bayreuth, Germany
  • Terence Tao, UCLA, Los Angeles, USA
  • Shing-Tung Yau, Harvard University, Cambridge, USA
  • Xiangyu Zhou, Institute of Mathematics of the Chinese Academy of Sciences, Beijing, China
Support éditorial

Ariane Rolland, Institut Fourier

 

Contact : epimaths-contact AT episciences.org

épiSHS

La plateforme Episciences est ouverte aux candidatures de revues en lettres, langues et sciences humaines et sociales. Il est possible d’intégrer la plateforme si vous créez une revue ou si vous souhaitez migrer une revue existante vers un fonctionnement en Open Access (voie verte, sans frais de publication).

Le comité épiSHS peut répondre à vos questions lors de la conception de votre projet. Consultez le wiki épiSHS pour plus d’informations.

Membres de l’épi-comité
  • Anne Baillot, Le Mans Université | Études germaniques et Humanités numériques ;
  • Paul Bertrand, Université catholique de Louvain, Belgique | Histoire médiévale et DH ;
  • Jonathan Chibois, Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain (IIAC) | Anthropologie ;
  • Stéphanie Dord-Crouslé, CNRS, UMR 5317 IHRIM | Littérature française ;
  • Daniel Florentin, École des Mines de Paris – Institut supérieur d’ingénierie et de gestion de l’environnement | Études urbaines et humanités environnementales ;
  • Julie Giovacchini, CNRS, UMR8230 – Centre Jean Pépin | Philosophie ancienne et sciences de l’Antiquité, Humanités numériques ;
  • Séverine Sofio, CNRS, UMR Cresppa | Sociologie ;
  • Marianne Reboul, ENS de Lyon, UMR 5317 IHRIM | Humanités numériques et Lettres classiques.

 

Contact : epishs AT inria.fr

Support éditorial

Céline Barthonnat, éditrice, chargée de publication Episciences, CCSD